MATER DEI

Couvent St. Joseph, Époux de la Vierge Marie

Sanctuaire St. Joseph du Bessillon

83570 COTIGNAC

Logo del Instituto Mater Dei.jpg

Lettre aux Amis 5

Avent 2021

Chers amis et bienfaiteurs,

            Nous nous approchons à grands pas de la fin de cette année de grâces pour toute l’Eglise qu’a été l’année de Saint Joseph et nous ne voulons pas laisser passer l’occasion de vous parler des très beaux cadeaux que nous avons reçus au Sanctuaire et qui nous ont fait constater, une fois de plus, la promptitude avec laquelle Jésus se met à l’œuvre pour honorer son Père de la terre en accordant, par son intercession, des trésors de grâces à tous ceux qui y viennent  avec foi.

            Une fois les mesures du confinement adoucies, nous avons accueilli plusieurs centaines de pèlerins pendant l’été.

            Ceux qui viennent ici depuis longtemps ont trouvé une nouveauté : Un « Parcours de Saint Joseph ». Une série de panneaux placés entre le parking et la Source qui arrivent jusqu’à la Chapelle et qui rappellent les titres d'honneur du Maître de la Maison : Époux de la Vierge Marie, Chef de la Sainte Famille, Homme Juste, Patron des Travailleurs, Patron de la Vie Intérieure, Protecteur de la Vie, Patron de la Bonne Mort et (bien sûr) Patron de la Sainte Église. Chaque panneau explique le titre, raconte une anecdote et invite le pèlerin à faire une petite prière.

IMG_20210814_104243.jpg
IMG_20210912_114109.jpg

Les grands pèlerinages ont repris leur place et le plus remarquable, par le nombre de participants, a été, sans doute, la Grande Marche de St Joseph, arrivée de Paris après 70 jours de route le 14 août. La canicule nous faisait penser aux flammes de l’Amour Divin dont ces marcheurs étaient certainement enflammés ! Mgr Rey et quelques sœurs de la communauté les attendaient à la Source.  Ils sont arrivés en chantant avec des milliers d’intentions qu’ils ont ramassées un peu partout, car tout le monde leur en donnait au fur et à mesure qu’ils traversaient les villes. Elles ont toutes été déposées aux pieds de St Joseph d’abord, et sous l’Autel après, pendant la Sainte Messe, qui a eu lieu au parking. La fameuse statue de St Joseph pèlerin, avec l’Enfant sur ses épaules, a eu une place d’honneur, elle aussi, à côté du podium.

 C’est l’Abbé Philippe de Maistre, aumônier de la Marche, qui a été chargé de prêcher l’homélie et qui nous a vraiment édifiés par sa parole ardente sur le martyre de St Maximilien Kolbe, fruit de sa paternité sacerdotale, et le lien qu’il a fait avec la paternité de Saint Joseph. Le pèlerinage s’est conclu le lendemain avec la Messe Solennelle de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie au Sanctuaire Notre-Dame de Grâces, télévisée et diffusée sur la grande chaîne nationale C8.

De plus, nous avons eu la grande joie d’accueillir deux autres pèlerinages qui nous ont rappelé à quel point St Joseph, Custos Virginum, veille sur la Vie Consacrée : le Pèlerinage des prêtres de la Province Ecclésiastique (qui regroupe les diocèses de Marseille, Aix et Arles, Nice, Digne, Gap, Fréjus-Toulon, Avignon et Ajaccio) et la Journée pour la Vie Consacrée du Diocèse de Fréjus-Toulon qui s’est déroulée ici.

Celui des prêtres a été imposant : plus de trois cent prêtres accompagnés par leurs évêques se sont approchés du Sanctuaire pour confier à St Joseph leur vocation, leur mission et tous les fils que l’Eglise, en tant que Mère, leur a donnés. Mgr François-Xavier Bustillo, évêque d’Ajaccio, a eu le privilège de s’adresser à haute voix à Saint Joseph au nom de tous ses frères dans le sacerdoce. Après cette rencontre avec leur Père, tous se sont rendus à la Chapelle pour rejoindre la Communauté pour la prière de Sexte. Il a été très émouvant pour nous de chanter d’une seule voix notre office en latin avec ces Alter Christus et nous avons bien pris à cœur la responsabilité de les soutenir par nos prières et nos sacrifices.

La Journée de la Vie Consacrée a gardé un ton plus familier : toutes les couleurs d’habits se sont réunies pour un partage très fraternel qui a commencé, bien sûr, par la Sainte Messe présidée par le Père Frédéric Forel, Vicaire Général du Diocèse, accompagné par le P. Dornemann, Vicaire épiscopal pour la Vie Consacrée et plusieurs prêtres des différentes communautés religieuses ; elle fut suivie d’une conférence de notre Sœur Adriana sur St Joseph, modèle des consacrés, à la lumière de la Lettre apostolique Patris Corde. Après l’office de Sexte nous nous sommes tous rencontrés dehors partageant notre pique-nique tiré du sac. La journée s’est terminée par une Consécration à Saint Joseph devant la Source.

La soirée a été particulièrement exigeante pour notre Sœur Adriana, car une amie de la communauté l’attendait à la fin de la rencontre pour l’emmener à la Gare d’Aix-en-Provence où elle a pris le TGV pour se rendre à Lyon. Elle devait commencer (le lendemain même) sa Maîtrise en Théologie et Sciences Patristiques à l’Université Catholique de Lyon. Ce sont les Petites Sœurs des Pauvres qui, avec une générosité sans limite, l’ont accueillie dans leur Maison. Elle revient à Cotignac une fois par mois pour bien garder le lien avec sa Communauté et pour reprendre des forces qui lui sont si nécessaires ! L’ensemble de l’Institut lui est très reconnaissant pour le travail qu’elle a entrepris pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Et elle n’est pas la seule à poursuivre sa formation ! Quatre d’entre nous ont suivi pendant le mois de juillet des Sessions d’été : Sr Lucía et Sr Marina-de-Jésus ont pris la voiture pour aller jusqu’à Sées pour participer à la « Semaine AQUINAS » : 7 jours de formation à la lumière de la sagesse chrétienne transmise par Saint Thomas d’Aquin, organisée par la Fraternité Saint-Vincent Ferrier. Le thème de cette édition a été la « nature » (dans tous ses sens) pour répondre à l’idéologie du genre et pour affronter les enjeux liés au transhumanisme.

Elles en ont profité pour effectuer deux visites qui étaient en attente depuis longtemps : une à Mère Marie-Christine à l’Abbaye de Sainte Cécile de Solesmes et l’autre à Mère Alix, Mère Marie-Gertrude, Mère Claire-Marie et Mère Béatrice à l’Abbaye de Faremoutiers, toutes anciennes gardiennes de ce Sanctuaire de Saint Joseph du Bessillon. La douceur que ces rencontres ont laissée dans nos cœurs, nous ne pouvons pas la transmettre dans la froideur du papier, elle restera notre secret à nous.

Sr Marie-des-Anges et Sr Maria-Clara, de leur côté, ont pris le train pour aller encore un peu plus loin : Le Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, dédié aux âmes du Purgatoire, pour un stage de chant grégorien avec la Schola Saint Grégoire. Elles sont revenues ravies, édifiées par l’amour qu’il y avait pour la Liturgie et pour la prière chantée de l’Eglise, le chant grégorien, duquel ils se

IMG-20210802-WA0007.jpg

considèrent héritiers, ayant pour mission de nous le transmettre comme notre bien propre.

Au retour, les Sœurs se sont dépêchées pour reprendre le cours de catéchisme avec les enfants car l’un d’entre eux était presque prêt pour faire sa Première Communion ! Sa préparation terminée, le 12 septembre, Dimanche mais aussi fête du Saint Nom de Marie, entouré de toute sa famille, il a reçu Jésus dans le Saint Sacrement pour la première fois des mains de l’abbé Luis Ardanaz, aumônier du Sanctuaire. L’Abbé nous a rappelé dans son homélie que c’était une joie pour nous tous, mais aussi une joie pour le Ciel parce que ce jour-là le Dieu trois fois Saint trouvait un nouveau lieu pour habiter et rayonner : le cœur de ce petit garçon qui se livrait entièrement à Lui. Merci Saint Joseph de nous avoir fait part de cette victoire cachée de l’Amour de Dieu !

Quelques semaines après nous avons accueilli notre Mère Générale, Mère María-Jesús, qui venait d’Argentine pour nous rendre visite et qui n’est pas arrivée les mains vides… Elle avait amené Sr María-Leticia avec elle !! Cette Sœur avait été nommée pour devenir membre de notre communauté depuis le mois de février, mais les formalités pour acquérir le visa étaient tellement bloquées à cause du COVID que c’est après plusieurs mois de travail acharné qu'elle y est parvenue. Notre joie était débordante ! Elle ne parle pas un seul mot de français pour l'instant, mais elle est arrivée pleine d'énergie et de détermination pour l'apprendre. Bon courage, ma Sœur !

Deux autres sœurs doivent encore arriver, Sr Maria-Candelaria d’Argentine et Sr Paulina de Québec. Nous prions pour qu’elles puissent terminer leurs formalités le plus rapidement possible, et nous rejoindre pour louer Dieu et servir son Eglise en ce lieu béni.

Enfin, nous avons la joie de vous partager une très bonne nouvelle : notre Sœur Marie-des-Anges fera ses vœux perpétuels le 1er Janvier, Solennité de Marie Mère de Dieu ! Elle est donc partie en Argentine car elle fera sa Profession à la Cathédrale de San Luis avec deux autres Sœurs, Sr María-Teresita et Sr María-Francisca. Nous vous envoyons une série de litanies que nous vous invitons à prier avec nous du 23 au 31 décembre pour accompagner nos Sœurs. Prions fort

pour qu’elles soient toujours fidèles à leurs engagements !

Quelques semaines après nous avons accueilli notre Mère Générale, Mère María-Jesús, qui venait d’Argentine pour nous rendre visite et qui n’est pas arrivée les mains vides… Elle avait amené Sr María-Leticia avec elle !! Cette Sœur avait été nommée pour devenir membre de notre communauté depuis le mois de février, mais les formalités pour acquérir le visa étaient tellement bloquées à cause du COVID que c’est après plusieurs mois de travail acharné qu'elle y est parvenue. Notre joie était débordante ! Elle ne parle pas un seul mot de français pour l'instant, mais elle est arrivée pleine d'énergie et de détermination pour l'apprendre. Bon courage, ma Sœur !

Deux autres sœurs doivent encore arriver, Sr Maria-Candelaria d’Argentine et Sr Paulina de Québec. Nous prions pour qu’elles puissent terminer leurs formalités le plus rapidement possible, et nous rejoindre pour louer Dieu et servir son Eglise en ce lieu béni.

Enfin, nous avons la joie de vous partager une très bonne nouvelle : notre Sœur Marie-des-Anges fera ses vœux perpétuels le 1er Janvier, Solennité de Marie Mère de Dieu ! Elle est donc partie en Argentine car elle fera sa Profession à la Cathédrale de San Luis avec deux autres Sœurs, Sr María-Teresita et Sr María-Francisca. Nous vous envoyons une série de litanies que nous vous invitons à prier avec nous du 23 au 31 décembre pour accompagner nos Sœurs. Prions fort pour qu’elles soient toujours fidèles à leurs engagements !

Chers amis, cette année de grâce, qu’a été l'Année de Saint Joseph, touche à sa fin.

En guise de clôture, Mgr Rey re-consacrera le diocèse à Saint Joseph le 8 décembre lors d'une cérémonie qui débutera à 18h devant la source de Saint Joseph. Nous irons ensuite, à la lumière des flambeaux, en pèlerinage au sanctuaire de Notre Dame de Grâces, l'Immaculée, pour participer à la Sainte Messe Solennelle.

Il reste maintenant à prier ce grand Saint pour que toutes les grâces reçues de sa bonté portent leurs fruits tout au long de notre vie.

Nous nous confions fermement à son amour paternel toujours fidèle. Nous sommes certaines qu’il continuera à exaucer nos prières et qu’il viendra au secours de tous ceux qui s’abandonnent dans son Cœur de Père.

Nous vous souhaitons un saint temps de l’Avent, plein d’espérance dans l’œuvre bienfaitrice de Dieu dans la vie de chacun de nous. Joyeux Noël et Sainte Année 2022 !

Bien unis dans les Cœurs de Jésus, Marie et Joseph,

 

Sr. Alicia et ses sœurs du couvent « St. Joseph, époux de la Vierge Marie »